« Isokin »


procédé de mise en place par injection de polymère d’uréthane modifié

Le tuyau de polyéthylène de haute densité est souvent utilisé en insertion dans un tuyau existant, mais détérioré. Cette méthode consiste à insérer le tuyau en le poussant ou en le tirant dans le tuyau existant. L’espace annulaire entre les deux est généralement comblé par un coulis au ciment jouant un rôle de mise en place permanent, « stabilisateur ».

Par contre ce procédé de mise en place offre souvent de nombreux désavantages;

  • Une logistique de préparation laborieuse
  • Colmater toutes les fuites du tuyau récepteur
  • S’il y a présence d’eau, le coulis de ciment est très vite dilué
  • Le coulis doit être fabriqué selon les conditions existante (pente faible, pente forte) et effectué en plusieurs étapes puis approuvé à chaque fois par un ingénieur.
  • Perte du volume dû à la hauteur de chute.
  • Pose de cloisons temporaires à l’intérieur du tuyau d’insertion pour contrer la poussée verticale exercé par le coulis.
  • Fourniture et pose de « bouchon » en aval et en amont pour éviter les fuites de ciment.
  • Construction de cheminées et d’évents étanches, incluant le forage à l’occasion.
  • Résidu de ciment dans les cours d’eau (environnement)
  • Pose de membrane de jointement pour évité l’infiltration de ciment.

L’alternative

1. Le procédé « ISOKIN » méthode de stabilisation permanente entre le tuyau d’insertion et le tuyau récepteur.

Une fois le tuyau d’insertion positionné à l’endroit voulu ;

  1. Percement de cavité oculaire ± 3cm effectué par l’intérieur du tuyau, localisé dans le haut et chaque coté du tuyau à ± un mètre d’intervalle.
  2. À l’aide d’un pistolet conçu pour ce travail, une mousse de polymère d’uréthane est injectée dans toutes les cavités oculaires entre les parois du tuyau d’insertion et le tuyau récepteur.
  3. Un grillage soudé galvanisé de calibre 14, est installé aux deux extrémités pour s’assurer d’un renfort à toutes épreuves.
  4. Notre polyuréthane d’injection est spécialement conçu pour ce genre de travail. Un temps de réaction prolongé permet au produit de combler tous les espaces avant le gonflement permanent.

2. Avantages du procédé de stabilisation « ISOKIN »

  1. Aucun besoin de colmater les fuites du tuyau au récepteur car la réaction de ± 8 à 15 secondes empêche le produit de s’évacuer à l’infini.
  2. Le procédé ISOKIN repousse à l’extérieur l’écoulement d’eau dans l’espace annulaire entre le tuyau récepteur et le tuyau d’insertion.
  3. Aucune perte de volume du à la hauteur de chute.
  4. Aucun besoin d’installer des cloisons à l’intérieur du tuyau d’insertion.
  5. Aucun bouchon ni en aval ni en amont n’est nécessaire.
  6. Aucune construction de cheminées ou d’évents.
  7. Facilite les projets d’insertion en région éloignée.

Résultats excellents

Nous avons déjà expérimenté ce procédé pour MTQ à l’automne 2008. Un ponceau de ± 90m de longueur par 2m de diamètre. Les résultats se sont avérés excellent.

Tel que mentionné ci-haut, le procédé « ISOKIN » procure une efficacité révolutionnaire.

Les propriétés physiques de notre polymère d’uréthane accompagné de la méthode « ISOKIN » prescrit dans ce document permettent d’économiser temps et argent sans oublier une qualité supérieure du produit fini.